Sida du chat (FiV)

Le FIV est un virus qui endommage le système immunitaire des chats. Un chat porteur de ce virus est plus fragile, plus sensible aux infections. Le sida du chat est une maladie mortelle, mais dont la prise en charge précoce permet de prolonger la vie du chat atteint.

Mode de transmission :

Le FIV se transmet par la salive, essentiellement à l'occasion d'une morsure. Un chat a donc plus de change d'être infecté s'il se bât, s'il partage sa gamelle avec d'autres chats porteurs du virus...

Le FIV est un virus qui ne touche que les félins. Il n'est pas transmissible à l'homme ou aux autres espèces animales. 

Dépistage :

Il est possible de détecter le FIV de deux façons différentes à partir d'un prélèvement sanguin :

  • un test rapide sérologique permet de détecter les défenses de l'organisme (anticorps) que le chat a fabriqué au contact du virus. Il est réalisé au cabinet vétérinaire et le résultat est connu dans les 20 minutes qui suivent le prélèvement sanguin. Ce test ne peut être réalisé qu'au plus tôt une quinzaine de jours après le contact supposé avec le virus.
  • un test génétique (PCR), réalisé en laboratoire spécialisé, permet de rechercher directement le virus dans le sang. Ce test peut être utilisé de façon très précoce pour déterminer une contamination très récente.

Prévention :

Il n'existe aucun vaccin contre le FIV. La seule prévention possible est de limiter les morsures :

  • en limitant les sorties nocturnes,
  • en faisant stériliser votre chat (limite les conflits en période de reproduction),
  • et en séparant les animaux séropositifs des autres animaux.

Traitement :

Il n'existe aucun traitement qui permette de guérir le chat. Certains médicaments/traitements permettent simplement d'améliorer la vie du chat :

  • Les antiviraux existent, ils sont très couteux et ne fonctionnent pas dans tous les cas.
  • Donner à votre chat une alimentation riche en lysine (ou un complément alimentaire riche en lysine en plus de son alimentation habituelle) permet d'améliorer l'état d'un chat atteint de FIV.
  • La vaccination contre les maladies courantes du chat (coryza, typhus, leucose) est importante car elle participe à renforcer le système immunitaire. Il sera ainsi plus à même d'éviter à votre chat de développer ces maladies très contagieuses.

Bibliographie :

  1. Guide pratique de médecine interne, 4e édition, Fabrice HEBERT, Christophe BULLIOT, Ed. MEDCOM
  2. Médecine interne féline, Kit STURGESS, Ed. MEDCOM

Dernière modification le 06/08/2018