Révision des temps d'attente des médicaments vétérinaires

  • Par vetbdc
  • Le 10/02/2015
  • Commentaires (0)

L'ANSES ANMV a entrepris un travail de révision des temps d'attente et impose, par la suite, la modification de ces délais aux laboratoires donc aux éleveurs.

A l'occasion de mises à jour européennes des temps d'attentes*, l'ANSES ANMV** a constaté que les laboratoires possédaient des données plus récentes que celles figurant dans leurs dossiers d'AMM***. Ces données sont modifiées au fur et à mesure sur les emblallages des médicaments et de nouveaux temps d'attente peuvent apparaître.

Suite à ces modifications, il n'existe plus aujourd'hui de vermifuge (antiparasitaire interne) pour les ruminants qui puisse être utilisé en cours de lactation sans avoir à jeter le lait des animaux traités au moins quelques jours. Certains médicaments ne peuvent plus être utilisés chez les équidés destinés à la boucherie.

Vous avez un doute sur l'utilisation d'un médicament vétérinaire, ses temps d'attente ou son utilisation à un stade de production donné ? Contactez le vétérinaire qui vous l'a prescrit ou consultez le site internet de l'ANMV qui recense l'ensemble des notices des médicaments vétérinaires français :

 http://www.ircp.anmv.anses.fr/

Source : Lettre de l'Ordre National des Vétérinaires n°47 (Février 2015)

* Temps d'attente : Délai à respecter suite à l'administration d'un médicament à un animal destiné à la consommation (ou dont les produits - lait, oeufs - sont destinés à la consommation) avant que celui-ci puisse entrer dans l'alimentation humaine. Ce temps d'attente vise à s'assurer qu'il n'y a plus de résidu de médicament dans l'aliment consommé par l'homme. On distinque des temps d'attente pour la viande, le lait et les oeufs.

** ANSES ANMV : Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail - Agence Nationale du Médicament Vétérinaire : Agence nationale indépendante qui détermine si un médicament vétérinaire peut être utilisé sur le territoire français ou non en délivrant un numéro d'AMM pour chaque médicament vétérinaire. Cette agence a aussi pour but de centraliser toutes les données sur les médicaments afin de modifier éventuellement leurs conditions d'utilisation.

*** AMM : Autorisation de Mise sur le Marché : numéro d'agrément que possède tout médicament vétérinaire utilisé sur le territoire français (et à plus grande échelle sur le territoire européen et international)  qui assure à l'utilisateur final la qualité du produit, la bonne conduite des études réalisées en amon sur l'efficacité et l'inocuité du médicament. Obtenir une AMM pour un médicament vétérinaire prend au minimum 10 ans, c'est une demande très coûteuse pour les laboratoires.

médicament élevage santé publique

Ajouter un commentaire